Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal de la librairie Omerveilles, science fiction, fantasy, fantastique

Bientot un an

25 Août 2007 , Rédigé par frederic Publié dans #le magasin

Et voilà, la librairie en tant que magasin soufflera prochainement sa première bougie. Peut être est-il temps de faire une court bilan de l'année écoulée.
- Le local répond correctement aux attentes et prend petit à petit l'allure d'une vrai librairie. Les améliorations ont été continuelles et ne s'arreteront sans doute jamais.
- Le catalogue s'est considérablement étoffé avec l'ajout de 3000 titres supplémentaires en un an. Le retour des comics sur le site n'est pas étranger à celà.
- La fréquence des déballages extérieurs s'est un peu réduite, notamment à cause de la baisse  brutale des recettes enregistrées sur les événements régulier.  Pourquoi cette  baisse ?  L'année ayant été particulièrement dure pour tous les collègues ambulants, j'en déduis que  les problemes de ventes  ne viennent pas de l'achalandage proposé  par omerveilles mais sont généraux. En réaction, j'ai arreté les événements réguliers et recentré les efforts sur des déplacements ponctuels. Pour le moment ça fonctionne, je resterais donc sur cette ligne de conduite.
- Le programme des dédicaces se met prudemment en place depuis le mois de juin
- Le bouche a oreille a fonctionné toute l'année et se poursuit
- seul point noir, le chiffre d'affaire, s'il correspond aux grosso modo aux attentes, est trop fluctuant pour m'assurer  une rémunération régulière et encore moins pour salarier l'indispensable aide dont j'ai besoin.
     En vérité la leçon a tirer de cette année est simple : avec le magasin, l'entreprise recommence pratiquement de zéro, c'est un nouveau départ et personnellement, c'est ce que je trouve de plus difficile.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe 13/04/2008 07:49

Bonjour à vous.
je suis un de vos collègues, implanté en Loire Atlantique. Semi-spécialisé en SF (60% du fond), j'ai un magasin de type "mouchoir de poche", où chaque mètre carré doit être pensé et agencé au mieux...
Vendant également de l'occasion (sans déballage), je suis tout à fait d'accord avec vous sur l'aide précieuse que pourrait constituer un salarié, tant au niveau des ventes que des achats. Pour le moment, je reste seul à gérer ma librairie, car je constate, comme vous, que les chiffres d'affaire varient énormément d'un mois sur l'autre, sans pour autant suivre une logique saisonnière (rentrées littéraires, vacances ...)
Je pense qu'il s'agit là d'un phénomène ponctuel, et je compense en intensifiant mes ventes d'occasion, et en allant moi-même chercher mes ouvrages neufs au GIE, afin de ne pas "tuer" ma marge avec des frais de transport.
Ceci dit, ne vous découragez pas, car vous disposez d'une librairie très bien agencée, et vous aurez probablement de plus en plus de clients dans les mois à venir.
Juste une petite remarque : pour ma part, les livres jeunes représentent presque 40% de mes ventes SF (mangas, BD et romans); il serait peut-être intéressant pour vous de "grossir" votre rayon jeunesse.
Sur ces (bonnes) paroles, je vous laisse, et vous encourage vivement à continuer sur votre lancée ... Les vrais passionnés deviennent une denrée trop rare.
Santé et prospérité,
Christophe

daniel 07/09/2007 18:05

Je suis un peu loin pour venir souffler la bougies, mais je vous souhaite de garder longtemps la petite flamme.

sophie 03/09/2007 16:39

bon courage, merci pour ce bilan. Stagiaire ou apprenti seraient peut-être une bonne solution pour vous aider?